L'abri Sadi Carnot

L'Abri Sadi Carnot, principal abri souterrain de Brest pendant la Seconde Guerre mondiale, connut au milieu de la nuit du 9 septembre 1944 une terrible explosion qui fit des centaines de morts. Aujourd’hui, lieu d’expositions et de mémoire, il permet de découvrir l’histoire de la ville pendant le second conflit mondial ainsi que la vie quotidienne des populations civiles.

Destiné à protéger la population pendant la Seconde Guerre mondiale, l’abri Sadi-Carnot, construit entre 1942 et 1943 subit une terrible explosion, faisant des centaines de victimes. 

Devenu le symbole de la destruction d’une ville et des souffrances endurées par les populations civiles du fait de la guerre, l’abri Sadi Carnot a fait l’objet d’un travail de réflexion et de recherche mené par un collectif de témoins de l’époque, d’historiens, de citoyens et d’associations. 

A partir de 2009, des aménagements sont donc réalisés pour répondre au double objectif de devoir de mémoire et de diffusion d'un message de paix. Ainsi, des travaux d’extérieur sont entrepris. Une scénographie intérieure, délibérément dépouillée, donnant la parole aux témoins est  imaginée. Elle permet de saisir les effets de la guerre sur la vie quotidienne de la population d'une ville bombardée puis assiégée et l'intensité de la tragédie du 9 septembre 1944. 

Dans le souterrain a ainsi été créé un espace à la fois sensible, informatif et pédagogique dont l'accès se fait par la Porte Tourville.

L’abri Sadi Carnot  se visite d’avril à octobre. Il est également visitable pendant les Journées européennes du patrimoine. 

Publications

Contact

Mairie de quartier de Brest-centre

2, rue Frézier

29200

Brest

Accès :
Entrée par le boulevard de la marine, près de la porte Tourville   
Durée de la visite : 45 mn – entrée gratuite
Audioguides à la disposition du public
Accès PMR et stationnement réservé à proximité.
Pour les groupes :
Réservations auprès de la mairie de Brest, service patrimoines au 02 98 00 84 60.

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.

Commentaires (1)

  1. Posté le 09-08-2017 à 19:08 par Francois

    En famille à Brest, et pour la seconde fois impossible de faire la visite.
    Pas de file d attente correctement organisée (on attends à moitié sur la chaussée), pas de panneaux pour expliquer comment fonctionne la visite.
    On a attendu 45 mn dehors dans le vent pour nous entendre dire "Acces terminé pour aujourd'hui "
    C est lamentable.
    Des personnes âgées, des jeunes enfants, au moins 60 personnes priées de partir sans aucun ménagement.
    Ce lieu de mémoire doit être accessible facilement pour tous, c est la mission de la ville.
    Visite du 9 août 2017
    1. Posté le 07-09-2017 à 14:09 par Brest métropole

      Concernant les files d’attente, il nous est difficile de les organiser par la pose de barrières sur le trottoir car il est « occupé » en permanence par des véhicules en stationnement.

      La jauge de l’équipement ne nous permet pas d’accepter plus de 45 personnes ; les visites sont libres et non-guidées, ce qui suppose qu’il nous faut attendre que des personnes sortent pour faire entrer d’autres visiteurs, ce qui n’est pas aisé pour les agents d’accueil car il est difficile de pouvoir définir combien de temps chaque personne va rester dans l’abri et donc, de donner une heure (même approximative) de passage.

      Ceci étant, nous allons réfléchir , pour 2018, à de nouveaux dispositifs qui soient satisfaisants pour le public et les agents d’accueil.

      Nous vous remercions pour votre intérêt et vous invitions à privilégier le premier créneau horaire de visite pour une prochaine venue. (9h par exemple lors des journées européennes du patrimoine).

      Veuillez nous excuser pour le délai de réponse. Cordialement.
    • 1
Dernière mise à jour le : 18 sept. 2017