Loisirs

Saison touristique en pays de Brest : c'est parti !

Mis en ligne le

Déjà bien entamée, la saison touristique brestoise promet de belles découvertes aux visiteurs : parcours muséographiques, plongées dans les abysses, plages et sports, air du large… Le pays de Brest propose un très large éventail d’activités urbaines ou nature.

Unanimes les partenaires de la saison touristique brestoise se réjouissent de ce bon début de saison. L’affluence est là, bien présente aux guichets d'Océanopolis ce 12 juillet, où vient de prendre place le Point info tourisme.
« Cette année, une percée sur le parking rend davantage visible ce point info qui permet aux visiteurs d’avoir une vision à 360° de l’offre découverte en pays de Brest », présente Armel Gourvil, président de l’office de Tourisme de Brest. Y sont disponibles guides, magazines et carte, des supports qui ont toujours autant de succès. Le Brest City Map indique ainsi les spots pour voir le coucher de soleil ou encore les bons rochers pour crapahuter ! Ce point info s’enrichit d’un écran géant et d’une carte détaillée, aux Ateliers des Capucins.

Des parcours sur terre, sur mer...

Avec près de 200 000 visiteurs attendus cet été, Océanopolis est bien la figure de proue de cette offre variée et riche. Ses deux événements phare, dans le cadre du parcours urbain Bleu comme Brest, débutent le 13 juillet : une immersion sonore dans les abysses grâce à deux comédiens du Theatr Piba et XperienSea, une plongée en 3D qui révèle la richesse fragile des fonds marins.
Sur ce thème exploratoire, les Ateliers des Capucins, accessibles en téléphérique, font vivre l’Artic Blues, avec dôme sonore, photos et projections commentées à l’appui. De quoi donner envie de vibrer sur l’eau, avec la compagnie maritime Penn ar Bed.  Depuis trois ans, des animatrices et animateurs accompagnent les visiteurs sur les îles (Ouessant, Molène et Sein) pour leur parler d’environnement. Et pour 5 €, il est possible de traverser la rade pour se rendre à la plage à Camaret. Le pays de Brest mérite de s'y attarder, voire d'y flâner, en témoigne le nombre de partenaires représentés par Gladys, Aurélien et Anna au point info.

Le plein de propositions pour le tourisme urbain

Côté ville, les parcours ne manquant pas. Le musée des Beaux-arts et le musée national de la Marine proposent ainsi des visites couplées, en plus de leurs expositions respectives : Femmes autour de Marta Pan et le Trophée Jules Verne, l’extraordinaire record. Les visites guidées de l’office de tourisme* offrent à voir les secrets de la ville, tandis que spot nautique et vendredis du sport rendent la plage urbaine bien plus ludique ! Sans oublier les jeudis du port. Quel que soit le choix, l’été s’annonce chaud en pays de Brest.

* les visites du monument américain affichent complets

15 %, c'est la part des visiteurs étrangers en pays de Brest : Anglais, Allemands et Espagnols en tête.