Cadre de vie

Les Ateliers des Capucins dévoilent leur nouvelle identité

Mis en ligne le

Un graphisme qui vient répondre à l’architecture du lieu, des couleurs chaudes en écho aux rencontres et au partage qui se jouent ici au quotidien, des slogans percutants… Les Ateliers des Capucins affirment une identité qui rime avec attractivité !

Inaugurés en 2017, les Ateliers des Capucins ont, depuis, été visité par quelque 3 millions de personnes ! « On est ici dans un lieu devenu incontournable, et un lieu qui a aussi offert une nouvelle vision de la ville. C’est un vrai pari pour l’avenir de Brest métropole, et il était temps de le faire savoir plus loin encore », estime Yohann Nédélec, vice-président de Brest métropole en charge des grands projets. 

Une forte identité 

Pour ce faire, la société publique locale (SPL) des Ateliers des Capucins a travaillé sur la réalité du lieu, ce qui en fait le succès. « La force du site vient notamment de la volonté des élus de Brest métropole, qui ont souhaité le laisser ouvert, le faire vivre par ceux qui y passent. Et aujourd’hui, beaucoup nous envient ça : le fait qu’il n’y ait pas ici une réelle programmation culturelle, mais que ce soient bel et bien les visiteurs et les habitants qui créent son identité par ce qu’ils y apportent », rappelle Alain Lelièvre, directeur de la SPL. 

Melting place 

La nouvelle identité imaginée vient donc tout à la fois rendre hommage aux “habitants” des Capucins et au lieu lui-même. L’union de la puissance d’un lieu magique et majestueux, et de la vitalité de ceux qui, au quotidien, en font ce qu’il est : un lieu de partage, de découverte, d’innovation, d’échanges et de vie !
Au final, l’ensemble, très “punchy”, donne le ton très vite. Habillé d’un graphisme qui vient répondre à l’architecture du lieu, le nom des Ateliers des Capucins se marie à sa définition : “Melting place”, « qui fait référence au melting pot, à l’échange, au partage », pointe Alain Lelièvre.
Pour appuyer le propos, des visuels aux couleurs chaudes, où dessins, photos des habitants et du lieu apparaissent en clin d’œil. Et une vidéo elle aussi très énergisante, qui en quelques minutes, donne une seule envie : courir découvrir ce tiers lieu du bout du monde !

Outil d’attractivité 

Lancée le 16 mai sur les réseaux sociaux, cette campagne va d’abord s’adresser aux habitants de la métropole, avant de partir conquérir les publics des quatre départements bretons, puis du national.
De quoi faire parler de Brest métropole et de ses Ateliers des Capucins, dont le succès populaire et l’identité à part n’ont décidément plus rien à envier aux structures du même type des grandes métropoles françaises, qu’il s’agisse de Darwin (Bordeaux), du 104 (Paris) ou de la Belle de mai (Marseille). Un élément d’attractivité de mieux pour la pointe bretonne, en somme !