Solidarité, Santé

Et danse la résidence, à Kerlevenez !

Mis en ligne le

Les résidents atteints d'Alzheimer de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) Kerlevenez bénéficient d’animations basées sur la danse... qui envoient valser la maladie.

C’est une réussite. De celle qui illumine les visages des personnes qui ont cru au projet, ou y participent. « Nous avons placé les arts et la culture au cœur du projet d’établissement, explique Florence Crespel, directrice adjointe de Kerlevenez. Et l’année dernière, par l’intermédiaire du Clic, nous avons rencontré la compagnie Un soir à l’ouest. Notre envie commune de voir des résidents atteints de la maladie d’Alzheimer profiter des bienfaits de la danse a fait le reste. »

Enthousiasme enfantin et effets positifs 

Depuis la fin d’année, deux danseuses chorégraphes de la compagnie interviennent donc au sein de la résidence, pour des ateliers où la vie prend le pas sur la maladie. Parce qu’il faut les voir, les résidents, s’animer, s’amuser, avec un enthousiasme presque enfantin qui fait oublier tout le reste.
« On pensait bien que ça fonctionnerait, sourit Marie Coquil, directrice d’Un soir à l’ouest, et ça a fonctionné. » Un sentiment partagé par Elodie Tual, psychologue de Kerlevenez : « Ces ateliers ont eu un impact très positif. L’effet est réel sur la mémoire émotionnelle des participants, sur leur rapport au corps… Même pour leurs proches, c’est une bouffée d’oxygène, car ils posent un regard neuf sur leurs parents, qu’ils voient revivre ».

Des ambitions pour le futur

Riche des relations qu’il a tissées entre les danseuses, les résidents et le personnel de Kerlevenez, le projet pourrait devenir plus ambitieux d’ici quelques temps (performances artistiques in situ…) s’il est retenu dans le cadre de l’appel à projets Culture solidaire du conseil départemental.
Du côté de la ville de Brest en tout cas, « on est persuadé de l’intérêt qu’il y a à développer ce type d’initiatives », précise Patricia Salaün-Kerhornou, adjointe au maire en charge de la cohésion sociale.

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.