Nature, écologie, Territoire

Eau du Ponant intervient sur le Pays d’Iroise communauté

Mis en ligne le

La société publique locale Eau du Ponant, qui dessert le territoire du Pays d’Iroise communauté, achève actuellement la construction d’un réservoir d’eau potable sur la commune de Ploumoguer.

Débutés en fin d’année, les travaux de construction du nouveau réservoir d’eau potable de Ploumoguer, vont bon train, et leur fin est programmée pour juillet. Jouxtant un stockage datant des années 70, il va permettre d’irriguer les réseaux de Lampaul-Plouarzel, de Plouarzel, de Ploumoguer, du Conquet, de Trébabu, de Plougonvelin et de Locmaria-Plouzané. “Soit un bassin de vie de quelque 20 000 habitants, explique André Talarmin, président du Pays d’Iroise communauté. Autant dire que l’ouvrage répond à un vrai besoin, et qu’il permettra de sécuriser tout le territoire en cas de problème sur l’usine de Ploumoguer.”

Un site stratégique

D’un diamètre intérieur de 18 mètres et d’une hauteur de 6 mètres, ce second réservoir situé à Kerlevedan, associé à l’ancien, assurera un stockage d’eau potable de plus de 2000 m3 (contre 880 m3, pour l’ancien).

Surtout, ainsi construit sur le point le plus haut du territoire de l’ex-syndicat des eaux de Kermorvan, le nouveau stockage rayonne sur tout le territoire et fonctionnera de manière gravitaire, sans besoin d’énergie. “Quand Eau du Ponant a récupéré la gestion de ce territoire, analyse Jonathan Barbu, chargé du dossier, un diagnostic avait été réalisé sur le réservoir existant, et une faiblesse dans son autonomie de stockage avait été notée. Raison pour laquelle la construction d’un nouvel ouvrage s’imposait. Les travaux s’accompagnent par ailleurs d’une partie technique. Parce qu’on ne peut évidemment pas renforcer l’autonomie de stockage sans accroître la capacité de transfert de l’eau potable.” La totalité des conduites inox du site seront donc renouvelées, et l’alimentation du surpresseur se verra grandement améliorée.

Deux autres réservoirs au programme

Deux autres réservoirs du même type seront construits par Eau du Ponant du côté de Guipavas et de Plougastel-Daoulas, et ce afin de mutualiser les moyens et de maîtriser au mieux les coûts. La construction du réservoir de Kerlevedan se monte à 500 000 euros.

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.